• Facebook - Nouvelle fenêtre
  • Twitter - Nouvelle fenêtre
  • Google plus - Nouvelle fenêtre
  • Youtube - Nouvelle fenêtre
  • Dailymotion - Nouvelle fenêtre
  • S'abonner aux flux RSS

Anne-Sophie, 25 ans (35000)

J'ai 25 ans, diabétique de type 1 depuis l'âge de 9 ans. J'ai toujours été dans le déni de la maladie jusqu'à l'âge de 22 ans. On me parlait des complications mais je repoussais les limites. Je ne faisais pas toujours mes injections, je mangeais comme les autres jeunes de mon âge.

Je me cachais pour faire mes injections car il y a eu beaucoup de moqueries lorsque j'étais enfant. J'évitais les médecins. J'étais révoltée mais je n'en parlais à personne. Je suis de nature optimiste, joyeuse et ne voulais inquiéter personne. Je minimisais tout !

 

Jusqu'au jour où j'ai rencontré l'homme de ma vie, à 22 ans, c'est à ce moment que je me suis dit qu'il fallait que je fasse attention désormais car j'étais toujours très fatiguée, mon diabète complètement déréglé.

 

Donc à partir de ce moment, je me suis prise en main avec une très bonne équipe médicale mais malheureusement les complications étaient déjà là et bien installées : rétinopathie, tension élevée, problème aux reins, et en plus hyperthyroidie ! J'ai enfin pris conscience que si j'avais fait attention étant jeune, j'aurais pu éviter tout cela.

 

Maintenant, je fais très attention à tout, je gère plutôt bien mon diabète, j'ai une vie très active, comme une jeune femme de 25 ans. Je fais pas mal de sorties entre amis, j'adore cuisiner, mon ami est lui-même cuisinier, l'un n'empêche pas l'autre, au contraire! J'ai plein de projets professionnels et personnels !

 

Alors oui, ce n'est pas facile tous les jours ! Il faut toujours tout surveiller, glycémies, insulines, dosages en fonction de ce qu'on mange, l'activité, gérer les hypos, les hypers, tous les rendez-vous médicaux, les complications, parfois des coups de blues ou de colère, et puis cela passe.

 

Il faut relativiser, le diabète ne se guérit pas mais s'il est bien pris en charge, nous pouvons vivre en bonne santé et longtemps ! J'ai enfin accepté ma maladie, elle fait partie de moi, maintenant j'en parle à tout le monde, je ne me cache plus, bien au contraire, cela permet d'avoir un échange avec les gens et de leur faire connaitre cette maladie sans tabous !

 

Crédit photo : © wrangler - Fotolia.com

Photo d'illustration

 

 

La Fédération Française des Diabétiques est une association de patients diabétiques régie par la loi du 1er juillet 1901, fondée le 25 mars 1938, reconnue d’utilité publique le 3 décembre 1976. Membre fondateur du Collectif Interassociatif sur la Santé et de la Fédération Internationale du Diabète. Agrément national du Ministère de la Santé N° N2011RN0058